Inauguration d’un véloparc de 3 000 places à la gare !

A Grenoble ? Non. Ce serait pourtant bien utile.
A Amsterdam ? Non plus (il y en a déjà 9000...).
C’est à Houten, petite ville néerlandaise de 45 000 habitants qui a intégré politiques d’urbanisme et de déplacements depuis les années 1970 : un bon exemple pour le SCoT de la région grenobloise.


Houten est une ville de 45 000 habitants (qui compte 2 gares au total), située à 10 km environ au sud d’Utrecht et 50 km au sud d’Amsterdam. La nouvelle gare principale d’Houten vient d’être inaugurée. Vous pouvez voir une vidéo de l’inauguration.

Cette nouvelle gare propose un parking vélo de 3 000 places gratuit (!), ouvert du premier au dernier train, et gardé avec des services de réparation, entretien.

A noter que 60% des usagers du train arrivent en vélo à la gare (40% en moyenne au Pays-bas)

Un parking de 3 000 vélos pour 45 000 habitants, on croit rêver : ce ratio de places vélo en gare par millier d’habitants est 80 fois plus élevé qu’à Grenoble !

Mais c’est bien réel, et c’est le résultat d’une action continue en faveur d’un développement durable : dès les années 70, le petit bourg de Houten se développe, accueillant de plus en plus de population et passant de 4 000 habitants à environ 45 000 aujourd’hui. Un schéma d’évolution relativement classique, à ce petit détail près : dès le début, les municipalités successives ont choisi de mettre en place un plan d’urbanisme favorisant un maximum les déplacements doux : transports collectifs, marche à pied, et bien entendu, vélo.

Pour en savoir plus :
téléchargez le fiche du CERTU sur la politique de Houten en faveur des modes doux :

PDF - 580 ko
télécharger Politique "Modes doux" de Houten (PDF - 580 ko)

Fiche CERTU.

25 avril 2011 / 21 mars 2012

SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0