Desserte ferroviaire Grenoble – Chambéry - Aix-Les-Bains - Genève

L’ADTC Grenoble et quatre autres associations (ADTC Savoie, ARDSL, ATE Genève, CODUTREBC) ont écrit le 12 juillet 2011 à Bernadette Laclais, vice-présidente délégué aux transports de la région Rhône-Alpes, pour demander la mise en place de deux allers-retours supplémentaires sur la relation Grenoble – Chambéry - Aix-Les-Bains - Genève à partir de décembre 2011.
Depuis l’envoi de ce courrier, nous avons eu confirmation de l’ajout d’un Aller-Retour Grenoble-Genève pour le service 2012 en journée. L’étude de l’ajout d’un Aller-Retour en fin de journée est en cours pour le service 2013.


La desserte actuelle n’est en effet pas digne d’une ligne qui relie la deuxième et la troisième agglomération rhonalpine (Grenoble et Genève, deux agglomérations universitaires de plus de 400 000 habitants, sièges de plusieurs instituts de recherche européens) en passant par l’agglomération de Chambéry-Aix-Les-Bains de prés de 200 000 habitants. Cette relation relève au minimum d’un cadencement aux deux heures. Aujourd’hui, il n’y a aucun train au départ de Grenoble pour Genève entre 6:56 et 11:56, et aucun train au départ de Genève pour Grenoble entre 8:41 et 14:57 (plus de six heures !).

En outre, afin de permettre l’arrêt à Culoz de l’ensemble des trains de la relation sans le rebroussement actuel, coûtant 15 minutes de temps de parcours, la construction d’un quai sur le shunt de cette gare est indispensable à moyen terme en profitant du financement de la rénovation du sillon nord et du futur contrat de projet Etat-région.

PDF - 116.5 ko
télécharger courrier associations TER Grenoble-Genève 12 juillet 2011 (PDF - 116.5 ko)
PDF - 31.8 ko
télécharger demande associations horaires TER Grenoble-Genève (PDF - 31.8 ko)

2 octobre 2011

SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0