Abandon des projets de Rocade à Bordeaux, Toulouse et Strasbourg. Bientôt Grenoble ?


- Le gouvernement vient d’abandonner les projets de rocades de Toulouse et Bordeaux.

Selon les termes du Ministre J.L.Borloo, « ces projets ne correspondent plus aux nouveaux enjeux de développement durable. Ils privilégient la mobilité automobile, dans un contexte de pétrole cher et non renouvelable, l’utilisation non raisonnée de l’espace, notamment par l’étalement urbain préjudiciable à la biodiversité. »

- Pour les mêmes raisons, la Communauté urbaine de Strasbourg a annoncé sa décision de refuser son soutien financier au projet autoroutier de « Grand contournement ouest » de Strasbourg.

JPEG - 201.9 ko

Plan de Strasbourg, d’après Google Maps.

A noter : en décembre 2008, le Maire de Strasbourg et le président de la CUS ont réaffirmé clairement leur opposition au projet de "Grand contournement ouest" de Strasbourg : les mêmes arguments s’appliquent au projet de rocade Nord de Grenoble ! Strasbourg, tout comme Grenoble, n’a pas de rocade complète.

PDF - 33.6 ko
télécharger Communiqué de presse du 8 juin 2006. (PDF - 33.6 ko)

Pour un abandon des projets ringards de rocade routière.

L’ADTC appelle donc les élus isérois à engager résolument une politique de développement des modes alternatifs à la voiture particulière, en adoptant les propositions exposées dans son « PDU alternatif », dont l’abandon du projet de rocade Nord.

12 juin 2008 / 26 mai 2009

SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0