Inauguration de la RD11m... pas pour les cyclistes


Le Président du Conseil général inaugure aujourd’hui (3 octobre 2008) la RD11m, une liaison routière que l’ADTC a soutenue, car permettant de relier entre elles les deux parties de la zone d’activités Inovallée, Meylan et Montbonnot, par une ligne de transports en commun.

Néanmoins cette inauguration laisse un goût amer à l’ADTC et aux nombreux salariés de Inovallée qui utilisent le vélo comme mode de déplacement performant, écologique et économique !

En effet, la complexité de la répartition des tâches entre les différentes collectivités aboutit à une situation où les cyclistes sont très mal traités depuis le début des travaux :

  • au cours de la construction de la RD11m, pendant près de dix huit mois de travaux, un itinéraire très utilisé par les cyclistes de Inovallée-Montbonnot a été coupé, obligeant à un long détour pour ces salariés. La réouverture du chemin des Cantines depuis plusieurs mois n’a pas été suivie d’une mise à jour du jalonnement : les panneaux de déviation piétons-cycles sont restés inchangés
  • en octobre 2008, la chaussée pour les bus et les automobiles est ouverte à la circulation, mais...la piste cyclable ne sera goudronnée qu’en 2009, sur un budget de la Métro
  • pour l’éclairage de la voie cyclable, il faudra attendre une hypothétique réalisation de la ZAC du Bas-Charlaix ; cet éclairage est à la charge de la commune de Meylan qui considère que l’éclairage d’une liaison piétons-cycles n’est pas important pour la sécurité de ces usagers...
  • enfin, aucun décideur ne semble avoir remarqué que la chaussée de la rue du Vieux chêne, entre la sortie de la rocade sud et le début de cette nouvelle voirie, est en état très délabré, et dépourvue d’éclairage entre le giratoire du Vieux Chêne et France Telecom.

L’ADTC rappelle que les gestionnaires de voirie sont tenus de prendre en compte les usagers cyclistes, en vertu d’une part de la Loi sur l’Air et l’Utilisation Rationelle de l’Energie dans les agglomérations, et d’autre part de l’ Instruction du 31 octobre 2002 de la Direction des routes sur le réseau inter-urbain.

L’ADTC interpelle officiellement l’ensemble des élus des collectivités concernées, le Conseil général, la Métro, la mairie de Meylan, pour que ceux-ci mettent enfin en pratique leurs déclarations concernant le développement du vélo comme mode de déplacement à part
entière.

3 octobre 2008 / 4 mai 2009

SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0