Lignes Transisère : réduction de l’offre depuis le 1er septembre, le Conseil général veut-il dissuader de prendre ses cars ?


Grenoble, le 4 septembre 2013


Depuis ce 1er septembre 2013, l’offre sur les lignes Transisère a été réduite. Cela occasionne pour les usagers de mauvaises surprises.

Ainsi ce lundi 2 septembre où cette fréquence réduite était mise en œuvre, entre 8h et 9h, les cars complets de la ligne Express 1 direction Lumbin se sont succédés à l’arrêt Chavant laissant de nombreux usagers à quai. Le nombre de places offertes était de moitié inférieure à ce qu’il était vendredi 30 août matin (fréquence de 10 minutes au lieu de 5).

Sur les lignes Express 1 (Voiron-Grenoble-Lumbin) et 6020 (Grenoble-Crolles), des horaires ont été introduits pour les petites vacances scolaires, avec une réduction significative du nombre de courses. Ainsi sur la ligne Express 1, surtout utilisée par des salariés dont la majorité travaillent pendant les petites vacances scolaires, le nombre de courses est réduit à 88 courses pendant ces périodes, contre 107 en période scolaire (en 2012-2013, il n’y avait pas de distinctions entre les périodes). Et ce alors que le nombre de bus était déjà insuffisant aux heures de pointe !

Sur la ligne 6070 (gare de Gières – campus – Inovallée – Bernin), le nombre de courses a été réduit de 102 à 78 par jour toute l’année sans prise en compte des correspondances avec le TER en gare de Gières et sans recherche de complémentarité avec la ligne G61 du Grésivaudan entre Inovallée et Montbonnot Pré de l’Eau.

Dans le même temps, les tarifs des abonnements PDE Transisère ont été augmentés de 30% en moyenne le 1er juillet 2013 (entre +23% et +37% selon le nombre de zones).

Dans son bulletin trimestriel 136 de juin 2013, l’ADTC avait titré « cars Transisère saturés : renforcer l’offre ou dissuader l’usage ? ». L’ADTC déplore fortement le choix fait par le Conseil général de dégrader l’offre Transisère : le risque de dissuader les usagers est complètement contradictoire avec les discours invitant les Isérois à privilégier les transports en commun plutôt que la voiture.

Ces réductions d’offre interviennent de plus sans aucune concertation, les comités de lignes Transisère du 1er semestre 2013 n’en n’ayant fait aucune mention.

Dans l’immédiat, l’ADTC demande :
- pour les lignes Express 1 et 6020, le retour à une offre identique toute l’année sans distinction entre période scolaire et petites vacances scolaires.
- pour la ligne 6070, une révision des horaires pour faciliter les correspondances et rechercher la complémentarité avec la ligne G61.

Contacts :

Monique Giroud

Emmanuel Colin de Verdière

PDF - 80.6 ko
télécharger cp ADTC 04/09/13 Transisère (PDF - 80.6 ko)

4 septembre 2013

SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0